Société Générale dépasse les attentes trimestrielles – 03/05/2024 à 08:11

Société Générale dépasse les attentes trimestrielles – 03/05/2024 à 08:11
Descriptive text here

(AOF) – La Société Générale a publié un bénéfice net de 680 millions d’euros pour son premier trimestre, en baisse de 22% sur un an. L’objectif consensuel était de 463 millions d’euros. Son produit net bancaire (PNB), équivalent du chiffre d’affaires, était proche de l’équilibre (-0,4%), à 6,65 milliards d’euros, mais reculait de 4,8% à périmètre et change constants, après un consensus de 6,46 milliards d’euros.

“Notre performance opérationnelle s’améliore, grâce aux très bons résultats de Corporate Banking et Investor Solutions et aux solides revenus des activités de banque de détail à l’international”, a déclaré le PDG Slawomir Krupa dans un communiqué. .

La banque de détail, la banque privée et l’assurance en France ont enregistré des revenus en baisse de 3,5% sur un an, tandis que le secteur de la banque de financement et d’investissement a subi une baisse de ses revenus de 5,1%.

AOF – EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur Finance/Banque

Malgré les turbulences, les fintechs maintiennent le cap

Selon le BCG, à la mi-2021, toutes les fintechs cotées dans le monde étaient valorisées en moyenne vingt fois leurs revenus, soit une valorisation d’environ 1 300 milliards de dollars. Ce chiffre avait été multiplié par plus de quatre en trois ans. Fin 2022, ce multiple a été divisé par cinq, avec des valorisations moyennes limitées à quatre fois le chiffre d’affaires. Néanmoins, le BCG estime que le secteur devrait enregistrer un bond de croissance d’ici 2030, avec une multiplication par six des revenus des fintechs. Après les paiements, le développement devrait venir principalement de la banque fintech, avec la montée en puissance des services clés en main pour les entreprises et les professionnels (« banking-as-a-service »).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV coûts élevés et résistance culturelle
NEXT Doubler vos performances grâce au FOMC ? – .