Tesla met à pied 39 personnes au Québec

Tesla met à pied 39 personnes au Québec
Tesla met à pied 39 personnes au Québec

Plus de 39 travailleurs de Tesla ont été licenciés à la mi-avril dans des magasins et salles d’exposition de Saint-Bruno-de-Montarville et de Montréal, a confirmé à Journal le ministère de l’Emploi, mardi.

«Le licenciement collectif est entré en vigueur le 16 avril 2024», a indiqué Jonathan Gaudreault, porte-parole du ministère de l’Emploi du Québec, qui a reçu un avis de licenciement de la multinationale à cet effet.

Trois sites concernés

Les mises à pied ont eu lieu dans les magasins et salles de montre du boulevard des Promenades, à Saint-Bruno, ainsi que chez Montréal-Ferrier et Montréal-Mobile-Service, selon le ministère.

On a appris mardi qu’Elon Musk avait remercié deux hauts fonctionnaires et leurs salariés, soit quelque 500 personnes, selon L’information.

Il s’agirait de Rebecca Tinucci, directrice du groupe Supercharger et de Daniel Ho, responsable des nouveautés, toujours selon ce média.

Il y a deux semaines, Tesla a annoncé son intention de licencier 10 % de ses salariés pour éviter les « duplications ».

Payé 65 $ de l’heure

L’été dernier, Le journal a rapporté que l’entreprise du milliardaire Elon Musk embauchait des personnes à 65 dollars de l’heure pour conduire une Tesla de luxe.

“Nous recherchons une personne très motivée pour accélérer nos tests au niveau du véhicule de toutes les fonctionnalités actuelles et futures du pilote automatique sur la voie d’une conduite entièrement autonome”, peut-on lire.

-Des détails suivront.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Li Auto reporte le lancement d’un SUV purement électrique en raison d’un réseau de recharge rapide insuffisant
NEXT La facture d’électricité va exploser pour les PME