Le retrait des banques françaises d’Afrique va stimuler le développement des banques panafricaines (Fitch Ratings)

Le retrait des banques françaises d’Afrique va stimuler le développement des banques panafricaines (Fitch Ratings)
Le retrait des banques françaises d’Afrique va stimuler le développement des banques panafricaines (Fitch Ratings)

(Agence Ecofin) – Le désengagement des banques françaises devrait particulièrement profiter aux groupes régionaux émergents comme Vista Group et Coris Bank, qui deviendront des concurrents crédibles pour d’autres établissements panafricains bien implantés.

L’accélération du retrait des banques françaises d’Afrique ouvre de nouvelles perspectives de croissance aux groupes bancaires panafricains émergents soit de manière organique, soit par fusions & acquisitions, estime l’agence de notation Fitch Ratings dans une note d’analyse publiée vendredi 26 avril 2024.

Titré « La sortie des banques françaises d’Afrique pour stimuler la croissance et la concurrence des banques locales », cette note analytique rappelle que le groupe français Société Générale a annoncé le 12 avril la vente de sa filiale marocaine au conglomérat local Saham Group. Cette transaction fait suite à plusieurs cessions par les banques françaises de leurs filiales en Afrique ces dernières années. Au cours des six derniers mois, la Société Générale a également conclu d’autres opérations de vente de plusieurs de ses filiales en Afrique subsaharienne et lancé une revue stratégique pour céder sa participation de 52,34% dans l’Union internationale des banques (UIB), sa filiale tunisienne. filiale.

La présence des groupes BNP Paribas, BPCE et Crédit Agricole sur le continent s’est également fortement réduite ces dix dernières années.

Notant que d’autres désinvestissements des banques françaises de leurs activités en Afrique devraient se poursuivre dans les 12 à 24 prochains mois, notamment si les valorisations sont attractives, Fitch Ratings a précisé que le désengagement des groupes français du continent présente « opportunités significatif ” pour les banques locales et régionales en Afrique, malgré quelques défis à court terme.

« Certains groupes bancaires aux ambitions panafricaines devraient à terme acquérir suffisamment de taille pour rivaliser avec des institutions établies de longue date. Le groupe Vista a acquis plusieurs banques, dont certaines filiales de la Société Générale, en Afrique subsaharienne en 2023, ce qui portera sa présence africaine à 16 pays. Coris Bank, déjà présente dans 11 pays africains, a finalisé en janvier l’acquisition de la filiale tchadienne de la Société générale et attend l’autorisation réglementaire pour acquérir la filiale mauritanienne de la même banque. Vista et Coris Bank apparaissent désormais comme des concurrents crédibles face aux groupes bancaires panafricains bien établis originaires d’Afrique du Sud, du Nigeria et du Maroc. explique l’agence.

Fitch Ratings a également indiqué que la concurrence accrue entre les groupes bancaires panafricains devrait stimuler la croissance du crédit. D’autant que les filiales des banques françaises sont traditionnellement incapables de cibler certains segments de marché, en raison de leur approche conservatrice de l’appétit pour le risque.

A lire aussi :

07/12/2015 – Ecobank et Attijari devancent largement les banques françaises en Afrique francophone

04/12/2024 – Cession des parts de la Société Générale au Maroc : un accord annoncé pour 794 millions de dollars

19/10/2022 – Le français BNP Paribas met en vente sa filiale en Afrique du Sud

01/08/2022 – BNP Paribas propose de céder sa participation de 54,11% dans le capital de la banque sénégalaise Bicis, au groupe Sunu

23/06/2021 – BNP Paribas finalise la cession de sa filiale au Burkina Faso au groupe Vista Bank

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pas de millionnaire au tirage du Swiss Loto
NEXT Pourquoi la situation immobilière est désormais favorable aux acheteurs de résidences secondaires