Les entreprises africaines ont affiché des volumes de +14,2% en mars 2024 (sur un an)

Les entreprises africaines ont affiché des volumes de +14,2% en mars 2024 (sur un an)
Les entreprises africaines ont affiché des volumes de +14,2% en mars 2024 (sur un an)

(Agence Ecofin) – La tendance reste globalement à la hausse pour le segment du fret dans le secteur aérien africain. Selon l’IATA, il s’agit de 4ème mois consécutif de croissance à deux chiffres sur un an.

Les volumes de fret aérien des compagnies aériennes africaines (mesurés en tonnes-kilomètres) au cours du mois de mars 2024 ont augmenté de 14,2 % sur un an, selon le dernier rapport de l’Association du transport aérien international. Le trafic sur la route Afrique-Asie, segment qui connaît la croissance la plus rapide, a augmenté à 22,9% par rapport à mars 2023, mais il convient de noter qu’il est en baisse de 19,8% par rapport à février 2024.

La meilleure croissance par région a été enregistrée parmi les compagnies aériennes du Moyen-Orient, dont les volumes ont augmenté de 19,9 % par rapport à mars 2023, tandis que la performance la plus faible a été observée en Amérique du Nord où le trafic n’a augmenté que de 0,9 %. Pour les autres régions du monde, on note notamment +14,3% en Asie-Pacifique, +10% en Europe et +9,2% en Amérique Latine.

Au niveau mondial, les volumes globaux ont augmenté de 10,3% par rapport aux niveaux de mars 2023 (+11,4% pour les opérations internationales). Une croissance qui a contribué à la bonne performance du secteur en 1euh trimestre 2024, dépassant même légèrement la performance exceptionnellement forte du 1euh trimestre 2021 pendant la crise du Covid-19.

Plusieurs facteurs ont contribué, selon l’IATA, à ces chiffres, notamment le commerce transfrontalier et la production industrielle dont les volumes ont augmenté respectivement de 1,2% et 1,6% en février.

En mars, l’indice des directeurs d’achat (PMI) de la production manufacturière a atteint 51,9, signe d’une expansion. Les nouvelles commandes à l’exportation PMI ont également augmenté à 49,5 », indique le rapport consulté par leAgence Ecofin.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 9 leviers pour amorcer la transition
NEXT Le Luxembourg bien noté… mais attention aux retraites