L’heure du jugement a sonné pour Alec Baldwin – .

L’heure du jugement a sonné pour Alec Baldwin – .
L’heure du jugement a sonné pour Alec Baldwin – .

Le procès d’Alec Baldwin devrait durer environ dix jours devant un tribunal de Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

AFP

Sa défense a tout tenté pour faire annuler son procès, en vain : Alec Baldwin sera jugé à partir de mardi pour homicide involontaire, après la fusillade mortelle qui a coûté la vie au directeur de la photographie de son western « Rust ».

Le procès devrait durer une dizaine de jours dans un tribunal de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, dans le sud-ouest des États-Unis, afin de décortiquer ce drame qui remonte à octobre 2021 et pour lequel l’acteur de 66 ans risque jusqu’à 18 mois de prison.

La star avait pointé sur le plateau une arme qui était censée contenir uniquement des balles à blanc, mais un véritable projectile provenant de celle-ci a tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessé le réalisateur Joel Souza.

Cet incident rare, survenu dans un ranch du Nouveau-Mexique, a choqué Hollywood et suscité des appels à l’interdiction des armes à feu sur les plateaux de tournage.

Un armurier condamné

L’armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, avait déjà été condamnée en avril à 18 mois de prison pour son rôle dans l’affaire. Elle a fait appel de la sentence.

C’est elle qui avait placé la balle dans la réplique du pistolet d’époque au centre de l’affaire. Le parquet a critiqué son extrême négligence, qui a conduit à des “défaillances constantes en matière de sécurité” sur le plateau.

Inexpérimentée, la jeune femme a laissé les armes sans surveillance et n’a pas vérifié que les cartouches à blanc étaient bien des faux, au mépris des protocoles de l’industrie cinématographique.

Mais l’accusation n’a jamais établi comment des balles réelles, en principe interdites, se sont retrouvées sur le plateau. L’enquête a en revanche inculpé Alec Baldwin, accusé de comportement erratique pendant le tournage.

« La pression exercée par M. Baldwin sur l’équipe sur le plateau a régulièrement compromis la sécurité », ont déclaré les procureurs dans des documents judiciaires, dénonçant un acteur qui « criait régulièrement » sur tout le monde et voulait terminer le film plus rapidement.

« Absurde à première vue »

Il était également producteur du long métrage à petit budget, mais l’accusation le poursuit uniquement en tant qu’acteur dans cette affaire.

M. Baldwin, à qui le directeur adjoint a remis l’arme et qui lui a assuré qu’elle était inoffensive, a toujours nié avoir appuyé sur la gâchette.

Une version jugée «absurde à première vue» par l’accusation, car un rapport d’expert du FBI a conclu que le pistolet n’avait pas pu tirer sans que la gâchette ne soit enfoncée.

L’accusation estime que l’acteur a « menti de manière éhontée sur son comportement » sur le tournage, changeant sa version pour éviter toute responsabilité.

Une expertise contestée

La défense de l’acteur conteste l’expertise du FBI, car la police fédérale a endommagé certaines parties de l’arme en effectuant des tests pour explorer la possibilité d’un tir accidentel.

Ses avocats ont tenté d’obtenir l’annulation du procès pour ce motif, ainsi que pour plusieurs autres motifs de nullité. Mais la juge Mary Marlowe Sommer a rejeté toutes leurs requêtes fin juin.

La défense n’a pas démontré que l’accusation « avait agi de mauvaise foi en détruisant certains composants internes de l’arme à feu », a statué le magistrat, ordonnant la poursuite du procès.

Son issue sera surveillée de près par Hollywood, où le syndicat des acteurs craint que l’affaire ne crée un précédent historique.

Accord civil

« Le rôle d’un acteur n’est pas d’être un expert en armes ou en armes à feu », a fait valoir SAG-AFTRA en janvier. « Les armes à feu sont fournies pour être utilisées sur le plateau sous la direction de plusieurs professionnels experts directement responsables de l’utilisation sûre et précise de cette arme à feu. »

Depuis la tragédie, le tournage de « Rust » a été achevé dans le Montana, mais le film n’est pas encore sorti.

Le veuf d’Halyna Hutchins, Matthew, a été promu producteur exécutif, réglant le procès civil contre Alec Baldwin dans un accord non divulgué et imputant la mort de sa femme à un « terrible accident ».

(AFP)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Musiques en Stock vous propose le meilleur du rock – .
NEXT Des objets du concert des Cowboys Fringants sur les Plaines entrent au musée – .