un bonus de 12 minutes à la fin du film d’Artus et bientôt un documentaire sur les coulisses – .

un bonus de 12 minutes à la fin du film d’Artus et bientôt un documentaire sur les coulisses – .
un bonus de 12 minutes à la fin du film d’Artus et bientôt un documentaire sur les coulisses – .

« Je ne suis pas un grand fan des suites, je trouve qu’elles gâchent toujours les films. ‘Intouchables’, ‘Bienvenue chez les Ch’tis’ et ‘Titanic’ n’ont pas eu de suites », confie Artus, interrogé avec quatre de ses acteurs dans « Le Parisien » sur le succès de cette comédie, déjà à plus de 8,5 millions d’entrées.

Le film, qui choisit de rire avec les personnes handicapées et non à leurs dépens, est le succès surprise de l’année et déjà le plus gros succès au cinéma en France depuis la crise sanitaire. Sorti le 1er mai, le film était encore visible sur plus de 1.100 écrans la semaine dernière.

Making-of

« Dans quelques jours, nous ajouterons douze minutes de making-of à la fin du générique lors des séances », précise Artus, 36 ans, qui prévoit également « un documentaire sur les coulisses pour 2025 », basé sur les nombreuses images filmées pendant le tournage.

Le long métrage a été vendu dans une quinzaine de pays et a été récompensé en mai au Festival de Cannes, avec l’équipe du film montant les marches.

Pour Artus, le rêve serait d’atteindre « les 11,5 millions du Corniaud » (1965), avec Bourvil et Louis de Funès. « Cela nous placerait dans le top 10 des plus gros succès au box-office d’une production française en France », souligne celui qui veut réaliser un « western un peu fou » : l’adaptation de sa pièce « Duels à Davidéjonatown ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Après le rachat par Canal+, où regarder le contenu d’OCS – .
NEXT « Je regrette que Paul n’ait pas suivi l’exemple de son père, Jean-Paul. » – .