« Un petit truc en plus » bat des records dans les cinémas sarthois

« Un petit truc en plus » bat des records dans les cinémas sarthois
« Un petit truc en plus » bat des records dans les cinémas sarthois

La comédie feel good d’Artus continue sa folle aventure, avec des records de fréquentation incroyables depuis sa sortie en salles le 1er mai. Après sept semaines de sortie, le film « Un petit truc en plus » a déjà attiré sept millions de spectateurs à la mi-juin. C’est le plus gros succès depuis la pandémie pour un film français et les cinémas sarthois en profitent pleinement.

Le film a pour ambition de rire avec les personnes handicapées, en toute bienveillance, avec acteurs handicapés mentaux. C’est ce qui a marqué Angélique qui a découvert ce long-métrage ce mercredi 19 juin. “C’était amusant, c’était tellement bon, je vais y retourner et voir ça avec mes parents”s’exclame cette jeune femme, elle-même handicapée.

Et ce plaisir est partagé par tout son groupe de résidents du centre d’accueil spécialisé Les Collines de Sillé-le-Guillaume. Ce film est assez fidèle à la réalitécela reflète bien ce qu’ils vivent et la façon dont nous les accompagnons au quotidien, dans la joie et la bonne humeur.reconnaît l’éducatrice, Alexandra.

Déjà 44 000 spectateurs au CGR de Saint-Saturnin

En cette période électorale, les séances sont populaires et font beaucoup de bien au public. Et les spectateurs sarthois sont particulièrement fans ! Preuve, depuis le 1er mai, 44 000 personnes sont allées voir ce film au CGR de Saint-Saturnin, dans la banlieue du Mans, dont 10 000 spectateurs la première semaine. Selon le décompte fait par le réalisateur Laurent Barriquault, son cinéma est le deuxième salle française en termes de fréquentation pour ce filmaprès le Kinepolis de Lomme, le premier multiplexe de France, en banlieue lilloise.

Le réalisateur Laurent Barriquault espère recevoir prochainement la visite de l’équipe du film au CGR de Saint-Saturnin. © Radio-France
Jean-Michel Nagat

“On vit quelque chose de complètement fou, je n’ai pas vécu une telle folie autour d’un film depuis des annéesil a dit. Voir les visages des spectateurs à la sortie du cinéma, le sourire jusqu’aux oreilles et avec cette petite larme qui coule, parce qu’il y a beaucoup d’émotion, c’est génial !

282 spectators in Saint-Mars-la-Brière

« Un petit truc en plus » bat des records dans tous les cinémas sarthois, dans les multiplexes et dans les plus petites salles, y compris lors des projections itinérantes en campagne. Habituellement, ces séances accueillent une dizaine de spectateurs par séance, notamment des personnes âgées. Pour ce film, toutes les générations sont réunies.

Martial Leroy et Valérie Savattier de l’association Cinéambul accueillent un public nombreux à chacune de leurs projections itinérantes. © Radio-France
Jean-Michel Nagat

C’est du jamais vu, confirme Valérie Savattier de l’association Cinéambul. En huit sessions, nous avons déjà atteint 1 100 entrées. Dans la petite commune de Saint-Mars-la-Brière, nous avons fait 282 inscriptions, les gens ont applaudi, ils étaient vraiment contentselle dit. Ça donne de la joie, de la bonne humeur, quelque chose se crée, c’est magnifique !

Le film a également attiré 10,000 spectators at the Confluences cinema in Sablé-sur-Sarthe, 4 000 au Palais de La Ferté-Bernard, 3 000 au Rex de Mamers**… Et c’est loin d’être fini. Avec un tel succès populaire, ce grand « un petit quelque chose en plus » devrait rester à l’affiche jusqu’à la fin de l’été.

chargement

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Réflexions sur une Biennale d’art contemporain africain reportée – Lequotidien – .
NEXT la retraite la plus rapide de l’histoire… – .