Le Myanmar lève officiellement les restrictions de voyage liées au Covid – .

C’est officiel, la Birmanie n’impose plus de mesures sanitaires d’entrée liées au Covid-19.

Elles étaient minimes, mais sont désormais officiellement levées. Les dernières restrictions de voyage appliquées par la Birmanie viennent d’être levées le 8 juillet 2024.

« Grâce aux efforts déployés pour accroître la couverture vaccinale contre la COVID-19 dans le monde entier, y compris au Myanmar, et à l’adoption par la population d’une nouvelle normalité, l’incidence de la pandémie de COVID-19 a considérablement diminué. »déclare le ministère birman de l’Immigration et de la Population.

Dans leur communiqué de presse publié aujourd’hui sur le portail de délivrance de visas électroniques, les autorités birmanes ont annoncé que « Afin d’assouplir les réglementations sanitaires pour favoriser le développement des secteurs du tourisme et du commerce, le ministère de la Santé a révoqué le document intitulé « Exigences de santé publique pour les voyageurs entrant au Myanmar par les aéroports internationaux, les ports maritimes et les points d’entrée transfrontaliers (1-3-2024) ».

Ce qui change pour voyager au Myanmar

Pas de changements drastiques puisque le pays avait déjà considérablement simplifié ses exigences sanitaires.

En mars dernier, les autorités sanitaires birmanes ont assoupli les conditions d’entrée dans le pays en supprimant l’obligation de présenter une assurance maladie à l’arrivée.

Certaines mesures sont toutefois restées en place, comme les contrôles de température des voyageurs au point d’entrée et la prise en charge par cette dernière des frais de tests, d’isolement et de traitement médical durant le séjour.

Les touristes étaient auparavant également tenus de signaler tout symptôme de Covid-19 aux autorités sanitaires pendant leur séjour au Myanmar.

Ces contraintes sont désormais annulées.

Un visa est nécessaire pour voyager au Myanmar

À l’exception des citoyens du Brunei, du Cambodge, de l’Indonésie, du Laos, des Philippines, de la Russie, de la Thaïlande et du Vietnam, tous les voyageurs ont besoin d’un visa pour entrer au Myanmar.

Depuis 10 ans, les touristes de 100 pays peuvent demander un visa électronique (e-Visa) pour séjourner jusqu’à 28 jours en Birmanie. Le prix du visa électronique touristique est de 50 USD.

Les voyageurs d’affaires de 54 pays peuvent demander un visa électronique qui leur permet de séjourner au Myanmar pendant 70 jours maximum. Le coût du visa électronique est de 70 USD.

Les 4 points de contrôle d’entrée suivants peuvent être utilisés par les titulaires d’un visa électronique pour entrer au Myanmar :

  • Aéroport international de Yangon
  • Aéroport international de Mandalay
  • Aéroport international de Nay Pyi Taw
  • Poste de contrôle international de Kawthaung (frontière avec la Thaïlande)

Les 100 pays éligibles au visa électronique touristique pour le Myanmar :

  • Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Autriche, Bangladesh, Belgique, Bhoutan, Biélorussie, Bolivie, Bosnie, Brésil, Brunei, Bulgarie, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine, Colombie, Corée du Nord, Costa Rica, Croatie, Chypre, Danemark, Égypte, Équateur, Érythrée, Espagne, Estonie, États-Unis, Fidji, Finlande, France, Géorgie, Ghana, Grèce, Guatemala, Guinée, Hongrie, Inde, Indonésie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Koweït, Kirghizistan, Laos, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Maldives, Malte, Maroc, Maurice, Mexique, Monaco, Mongolie, Népal, Norvège, Nouvelle-Zélande, Ouganda, Ouzbékistan, Pakistan, Panama, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Sri Lanka, Suède, Suisse, Thaïlande, Turquie, Ukraine, Uruguay, Venezuela et Vietnam.

Les 54 pays éligibles au visa électronique d’affaires pour le Myanmar :

  • Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Brunei, Bulgarie, Cambodge, Canada, Chine, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, Finlande, Allemagne, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Laos, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Népal, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Philippines, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Thaïlande, Ukraine, Royaume-Uni, États-Unis et Vietnam.
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV coup d’envoi le 10 juillet 2024 – .
NEXT L’UE enquête sur l’aide allemande à Lufthansa dans le contexte de la pandémie de COVID-19 Par Investing.com – .