Covid-19, les téléconsultations ne seront plus prises en charge – .

Covid-19, les téléconsultations ne seront plus prises en charge – .
Covid-19, les téléconsultations ne seront plus prises en charge – .

Le Ministère de la Santé et de la Sécurité Sociale du Luxembourg met fin à la téléconsultation en réponse à la pandémie de Covid-19. Elle expirera ce dimanche 30 juin 2024. Elle ne sera donc plus prise en charge.

Suite à la forte baisse de cas de Covid-19le Luxembourg prend de nouvelles dispositions. En un peu plus d’une semaine, deux nouvelles décisions ont été prises par le Gouvernement.

Prolongation de la loi Covid

Le 21 juin, le Chambre des députés avait décidé de prolonger la loi Covid. Celui-ci avait été mis en place en 2020 au moment de la crise sanitaire afin de protéger la population mais aussi les entreprises. Elle a été, après vote, prolongée de deux ans.

Pour rappel, son allongement, jusqu’au 30 juin 2026, permettra de maintenir et préserver les mesures (port du masque, tests en pharmacie, etc.) prises lors de la première épidémie, il y a quatre ans.

Fin des remboursements

Moins de cas de Covid-19. L’équation est logique. Les téléconsultations ne seront donc plus prises en charge.

Le Ministère de la Santé et de la Sécurité Sociale vient d’annoncer que la mise en place de la téléconsultation en réponse à la pandémie de Covid-19 expirera ce 30 juin 2024.

Cette loi a été adoptée en 2020, face à une crise sanitaire sans précédent. Il permettait aux patients de consulter leur médecin à distance et surtout d’être remboursés à 100 % par la Caisse Nationale de Santé. A partir du 1er juillet 2024, les tarifs de téléconsultation basés sur cette ordonnance ne seront plus pris en charge.

Dans un communiqué, Martine Deprez, ministre de Santé et sécurité sociale a précisé que « (…) Nous reconnaissons l’engagement et le professionnalisme des professionnels de santé qui ont eu recours à cette nouvelle modalité de consultation. Cependant, avec l’amélioration de la situation, il est temps (…) de se tourner vers une approche plus adaptée à la réalité post-pandémique.

« FLiRT » : un nouveau virus en Europe

Pour rappel, un nouveau variant du Covid surnommé « FLiRT », gagne du terrain en Europe et sa progression est scrutée de près par la communauté scientifique. Cette souche semble en effet plus contagieuse et résistante aux vaccins que la précédente, faisant craindre une hausse significative des cas durant l’été.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un salarié peut-il télétravailler depuis son lieu de vacances ? – .
NEXT Covid-19, les téléconsultations ne seront plus prises en charge