l’épidémie toujours en hausse – 20/06/2024 – Actualités – .

l’épidémie toujours en hausse – 20/06/2024 – Actualités – .
l’épidémie toujours en hausse – 20/06/2024 – Actualités – .

Selon Santé Publique France et le réseau OSCOUR, les cas de Covid-19 sont en augmentation depuis neuf semaines : « Les passages pour suspicion de Covid-19 continuent d’augmenter mais moins nettement qu’au S23 (+19% tous âges) contre +54% en S23). Toutefois, seuls les adultes sont concernés (+23% et 1 273 passages aux urgences en S24). La part de l’activité reste modeste (0,4%) mais est en augmentation (0,12% de l’activité d’urgence en S20 et 0,05% en S15). » Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) confirme également un rebond du SARS-COV-2 généralisé après « une longue période de faible activité “. Without alarmism, Santé Publique France nevertheless remains vigilant on “ l’impact sur le système de santé sera surveillé dans les semaines à venir. »

Certes par rapport aux pics épidémiques de 2020 et 2021, la circulation du virus reste modérée. Cela reste néanmoins inquiétant, surtout à la veille de plusieurs épisodes de rassemblements massifs de population.

Le variant JN.1 circule principalement en France

Plusieurs phénomènes peuvent expliquer ce rebond épidémique : des mesures d’hygiène et de prévention épidémique moins respectées (port du masque, lavage des mains) mais aussi une baisse de la vaccination.

La surveillance génomique montre le caractère dominant du variant JN.1 (sous-lignée de BA.2.86, lui-même sous-variant d’Omicron) en France. Comme pour les autres souches, les symptômes apparaissent dans les 5 à 10 jours suivant la contamination et disparaissent au bout de 2 à 3 semaines.

Parmi les troubles les plus courants : l’asthénie, les maux de tête, la fièvre, la toux, le nez qui coule ou au contraire une sensation de bouche et de nez. Plus rarement, une agueusie et une anosmie ont été rapportées.

La prévention, une arme efficace

Pour lutter contre une future vague épidémique, la prévention est essentielle. ” Dans ce contexte de circulation du SARS-CoV-2, l’adoption systématique des gestes barrière par tous est indispensable, notamment le port du masque en cas de symptômes, dans les lieux très fréquentés et en présence de personnes vulnérables. Ces mesures restent un moyen efficace de se protéger contre les infections respiratoires et leurs complications en limitant les risques de transmission de virus à votre entourage, notamment aux personnes à risque. », recalls Santé Publique France.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dans le sud de l’Inde, Kodaikanal rêve d’un « pass Covid » pour les touristes – .
NEXT Assez de cadeaux fiscaux aux riches en matière d’éducation ! – .