L’augmentation de la violence dans les prisons

L’augmentation de la violence dans les prisons
L’augmentation de la violence dans les prisons

Alors que le détenu Robert Pickton, l’un des pires tueurs en série au Canada, « a été impliqué dans une agression majeure » dimanche 19 mai 2024 en prison, un expert analyse la hausse de la violence dans les prisons au Canada. PHOTO : Adobe Stock

Publié le 23 mai 2024

L’un des pires tueurs en série de l’histoire du Canada, Robert Pickton, a été violemment attaqué (Nouvelle fenetre) dans un pénitencier à sécurité maximale au Québec dimanche dernier. Il est depuis dans un état critique. Un fait divers qui soulève la question de la sécurité dans les pénitenciers, analysée par Jean-Claude Bernheim, expert en criminologie et chargé de cours à l’Université Saint-Boniface au Manitoba.

Les détenus qui sont dans les pénitenciers protecteurs comme Port-Cartier ne sont pas constamment isolés dans une cellule. […] Il existe un contexte qui vise à ce que les détenus aient un minimum de relations interpersonnelles [avec d’autres détenus et les gardiens]. Le problème qui se pose […] les détenus pourraient éventuellement être agressésexplique l’expert en criminologie.

Selon Jean-Claude Bernheim, l’une des causes est l’isolement forcé des détenus dans leurs cellules en raison de la pandémie de COVID-19, qui a eu des répercussions sur leur santé mentale. Ils deviennent alors plus agressifs.

Durée de 12 minutes12 minutes

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tendance croissante des cas de Covid-19
NEXT Les grands événements de l’été vont-ils relancer le Covid ? – .