Les antibiotiques « n’ont pas amélioré la santé des patients Covid-19… bien au contraire » selon l’ONU

Les antibiotiques « n’ont pas amélioré la santé des patients Covid-19… bien au contraire » selon l’ONU
Les antibiotiques « n’ont pas amélioré la santé des patients Covid-19… bien au contraire » selon l’ONU

Dans un rapport publié fin avril 2024, l’agence mondiale de la santé de l’ONU estime qu’une utilisation excessive d’antibiotiques par les patients hospitalisés atteints du coronavirus « aurait pu renforcer la résistance aux antimicrobiens » (RAM). L’Organisation mondiale de la santé appelle à un « usage rationnel » de ces médicaments.

Dans un rapport publié en marge d’un congrès mondial à Barcelone (Espagne) du 27 au 30 avril 2024, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que « La pandémie de Covid-19 s’est accompagnée d’un usage excessif d’antibiotiques pour les patients hospitalisés, ce qui pourrait avoir exacerbé la résistance aux antimicrobiens » (RAM).

Dans l’ensemble, l’utilisation d’antibiotiques n’a pas amélioré les résultats cliniques des patients atteints de Covid-19. Au contraire, cela pourrait être préjudiciable aux personnes sans infection bactérienne, par rapport à celles qui ne reçoivent pas d’antibiotiques.

Selon le Groupe de leadership mondial sur la résistance aux antimicrobiens, « La RAM est déjà l’une des principales causes de décès dans le monde, directement responsable de 1,27 million de décès par an. »

Lorsqu’un patient a besoin d’antibiotiques, les avantages l’emportent souvent sur les risques associés aux effets secondaires ou à la résistance aux antibiotiques. Cependant, lorsqu’ils ne sont pas nécessaires, ils n’apportent aucun bénéfice tout en présentant des risques et leur utilisation contribue à l’émergence et à la propagation de la résistance aux antimicrobiens.

Dr Silvia Bertagnolio

(Chef de l’unité OMS pour la surveillance et le renforcement des laboratoires, Division de la résistance aux antimicrobiens)

Ce constat indique « l’urgence d’améliorer l’usage rationnel des antibiotiques », minimiser les conséquences négatives inutiles pour les patients et les populations, ajoute l’Organisation.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>
Quelque 60 000 tonnes d’antibiotiques sont consommées chaque année dans le monde.

©(JULIO PELAEZ / MAXPPP)

En France, les autorités sanitaires ont réactivé leur campagne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques en décembre 2023, afin de rappeler que ces traitements “ne sont efficaces qu’en cas d’infections bactériennes” et qu’ils ne doivent être pris que sur avis médical.

Quelques règles simples :

  • Respectez la dose de votre traitement (mentionnée sur l’ordonnance) ;
  • N’arrêtez pas votre traitement avant la fin, même si votre état s’améliore ;
  • Ne donnez jamais vos antibiotiques à un proche ;
  • Une fois le traitement terminé, ne réutilisez pas un antibiotique sans ordonnance, même si les symptômes sont similaires.

(Source : sante.gouv.fr)

L’Organisation mondiale de la santé considère que ce problème est “l’une des 10 plus grandes menaces auxquelles l’humanité est confrontée”.

La résistance aux antimicrobiens sera à nouveau abordée lors de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies, prévue en septembre 2024 à New York.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’air chargé de CO₂ prolonge la durée de vie du Sars-Cov-2
NEXT forte baisse des résultats à cause des traitements anti-covid