Une sculpture extérieure embellit la cour de l’école privée de Sept-Îles

C’est avec une grande fierté que les étudiants de l’option Arts visuels ont dévoilé leur travail commun aux visiteurs présents lors de l’inauguration. (Photo avec l’aimable autorisation de l’IESI)

Une œuvre d’art public naît d’une collaboration entre l’artiste Michelle Lefort, la professeure d’arts visuels Linda Bouchard et ses élèves de l’Institut d’enseignement de Sept-Îles. La sculpture permanente prend place à l’entrée des étudiants, dans l’enceinte du lycée privé.

L’œuvre, inaugurée le 22 mai, est l’aboutissement d’un projet de médiation culturelle présenté par l’artiste Michelle Lefort. Sous le thème « Ensemble, cultivons la paix / Nitautshitatau mamu tshiaminniun », la démarche a amené les élèves à réfléchir sur les relations entre les deux communautés qui cohabitent à Sept-Îles.

Réflexion sur la cohabitation

Les étudiants de l’option Arts visuels ont été invités à réfléchir à la présence d’œuvres d’art public. Un processus créatif a été mis en place. Apprentissage technique, échanges et choix communs ont permis à l’œuvre d’art collective de voir le jour. Il reflète une réflexion du groupe.

Chargée de symboles à travers les matériaux et les formes, la sculpture évoque les liens, les traditions, la nature et la couleur rouge rappelle la fragilité. Elle a été réalisée avec le soutien de l’Entente de développement culturel de la ville de Sept-Îles, de l’IESI, de Manakash Construction, d’Anne-Christina Thernish, de Créajou, de Garry Beaudry, d’Altech 7-Îles et des Jardins de Gallix.

(Photo avec l’aimable autorisation de l’IESI)
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le château, le roi et l’architecte
NEXT Une maison comme un joyau typiquement vénitien – .