avant Plein Champ, elle a peint une fresque nocturne sur cette maison

avant Plein Champ, elle a peint une fresque nocturne sur cette maison
avant Plein Champ, elle a peint une fresque nocturne sur cette maison

Par

Frédéric Jouvet

Publié le

25 mai 2024 à 11h06

Voir mon actualité
Suivre l’actualité Le Mans

Son univers coloré et son attirance pour les ombres chinoises ne passent pas inaperçues. Adeline Meyer-Moreau, alias Adeline M., fait un mural sur le côté d’une maison, impasse Carnot, au Mans (Sarthe).

UN fresque réalisée en amont, comme chaque année, du Festival d’art de rue Plein Champ qui reviendra début juillet au parc Gué de Maulny.

“On a flashé sur son monde”

Ce matin-là, le propriétaire de la maison, Sébastien, apporte un plateau de café à Adeline, déjà en tenue de travail. « Delphine et Sébastien sont géniaux », se réjouit l’artiste. Après une série de démarches et d’autorisations, la Ville a autorisé Delphine et Sébastien à accueillir une fresque sur leur maison.

Nous voulions ajouter un peu de couleur à ce mur. Nous avons flashé un peu sur son monde. Cela génère beaucoup de choses positives : si on avait su, on l’aurait fait avant !

Sébastien, propriétaire de la maison abritant la fresque

Il faut dire que le travail d’Adeline attise les esprits. curiosité des passants comme ces deux cyclistes qui s’arrêtent et expliquent qu’ils empruntent un parcours street-art à travers la ville. Et la fresque murale prend tout son sens pour les propriétaires : leur chien et leur chat y sont représentés !

«Je leur ai suggéré d’insérer des éléments qui leur appartiennent dans mon univers », raconte l’artiste. « Un univers que je possède depuis 15 ans environ paysages nocturnes. J’aime le coucher de soleil et les ombres chinoises. »

Un goût récent pour le street art

Passionnée de dessin et de peinture, ce n’est que récemment qu’Adeline M. s’est également tournée vers art urbain. « Ce goût a commencé il y a 4-5 ans, la Ville avait lancé un appel à un marché de créateurs : ils cherchaient une voiture sur laquelle faire des graffitis », recontextualise La Mancelle.

Adeline M. postule et sa voiture est graffée par Talat, un artiste avec qui Adeline M. sympathise. « Les graffitis m’ont intrigué et j’ai acheté de la peinture en aérosol. »

Vidéos : actuellement sur -

Celle qui a étudié les Beaux-Arts est chez elle deuxième fresque et n’a jamais réalisé de peintures sur une si grande surface. « Et là, ça ne sera visible que pendant un an ! »

Elle participe à Plein Champ cet été

Elle a été invitée par les organisateurs du festival Plein Champ à peindre un mur mobile au parc Gué de Maulny lors de l’édition 2022. Une échéance à laquelle elle s’était bien préparée.

Voici l’œuvre créée par Adeline M. lors du festival de street-art Plein Champ en juillet 2022. ©Frédéric JOUVET/- Le Mans

« Je me suis entraînée plusieurs mois chez moi sur les murs », se souvient-elle. « J’étais très stressé ! »

Elle espère avoir l’occasion de faire de nouveaux peintures murales à l’avenir. En attendant, elle reviendra au festival Plein Champ encore cet été mais cette fois pour animer des ateliers avec les visiteurs.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV il propose un voyage photographique à travers les mégapoles du monde
NEXT Pour apporter un peu de soleil dans votre intérieur, choisissez cette couleur tendance – .