Quel secret se cache ce mystérieux gratte-ciel sans fenêtre situé au centre de New York ? – .

Quel secret se cache ce mystérieux gratte-ciel sans fenêtre situé au centre de New York ? – .
Quel secret se cache ce mystérieux gratte-ciel sans fenêtre situé au centre de New York ? – .

Au cœur de New York, un étrange bâtiment n’en finit pas d’intriguer les passants…

Au cœur de Manhattan se dresse un bâtiment énigmatique qui a déjà attiré l’attention de nombreuses personnes, dont l’acteur Tom Hanks. Ce gratte-ciel de 29 étages, haut de 168 mètres, se distingue par son absence totale de fenêtres. Construit en 1974 dans un style brutaliste par l’agence John Carl Warnecke & Associates, ce bâtiment en béton recouvert de granit intrigue par son aspect austère et impénétrable.

L’origine de cette construction remonte au « Projet X », un projet visant à créer une « tour forteresse » capable de résister à une attaque atomique. L’architecte avait conçu ce bâtiment pour qu’il puisse abriter et subvenir aux besoins de 1 500 personnes pendant deux semaines en cas de catastrophe nucléaire. Les planchers, hauts de 5,5 mètres et spécialement renforcés, étaient destinés à supporter le poids des équipements de télécommunications.

L’absence de fenêtres sur les façades de ce gratte-ciel n’est pas un choix esthétique, mais une mesure de sécurité visant à protéger son contenu. Les murs extérieurs sont conçus pour résister aux explosions et aux retombées radioactives. De plus, les 10e et 29e étages disposent de grandes ouvertures pour la ventilation, élément crucial pour maintenir les équipements de télécommunications en bon état de fonctionnement. Si ces éléments expliquent l’apparence du bâtiment, ils ne répondent pas à une question essentielle : à quoi sert-il aujourd’hui ?

Officiellement, ce gratte-ciel appartient à AT&T, l’un des plus grands opérateurs téléphoniques et fournisseurs d’accès Internet américains. Connu sous le nom de « AT&T Long Lines Building », il servirait de centre de télécommunications abritant des équipements capables de gérer un grand volume d’appels et de données entrant aux États-Unis. Certains indices laissent cependant penser que ce bâtiment pourrait avoir une tout autre fonction.

Le site d’investigation en ligne The Intercept a mené une enquête approfondie sur ce mystérieux bâtiment. En croisant des documents confidentiels de la NSA avec les informations fournies par le lanceur d’alerte Edward Snowden, les journalistes ont découvert que cette « tour forteresse » abriterait en réalité l’un des centres d’espionnage les plus puissants au monde, connu sous le nom de code « Titanpointe ». C’est depuis cet endroit que les États-Unis auraient espionné pendant plusieurs années les dirigeants français, allemands et britanniques. Mais le mystère demeure.

Pour ceux qui aimeraient voir de leurs propres yeux cet énigmatique gratte-ciel, il est situé au 33 Thomas Street, dans le quartier de Tribeca, dans le Lower Manhattan. Situé du côté est de Church Street, entre Thomas Street et Worth Street, il se dresse tel un monolithe impénétrable au cœur de la ville qui ne dort jamais. Son aspect brutaliste et son absence de fenêtres ne manqueront pas d’interpeller les passants, tout comme Tom Hanks, qui s’interrogeait sur les secrets que pouvait receler cet étrange bâtiment.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Marie-Florence Candassamy, épéiste atypique
NEXT Le couple Hans Arp-Sophie Taeuber, dans leur antre magique de la modernité