Salvador Dali, la blessure infinie

Salvador Dali, la blessure infinie
Descriptive text here

Il y avait deux Salvador Dali. Celui que tout le monde connaît, le génie autoproclamé de Cadaqués, et avant lui, nommé comme lui Salvador, son frère est décédé avant l’âge de deux ans, neuf mois avant sa naissance. “J’ai vécu toute mon enfance, avec l’idée que je portais dans mon âme son cadavre serré“, a déclaré Dalí. On sera tenté de comparer ce point de sa biographie à ce que l’on entendra dans le programme qui suivra, le sixième volet de « Clés pour un Théâtre-Musée », série réalisée par Daniel Le Comte peu après l’ouverture du Dali. Musée de Figueras Une exposition dans laquelle se présentent les images doubles de Dali, des peintures aux images multiples et cachées. Le torero hallucinogène, sont interrogés à travers les interventions du psychanalyste Claude This, du psychiatre Henri Ey et du peintre Ljuba. Intervient également le collaborateur de Dali et protecteur de son œuvre, Robert Descharnes.

  • Par Daniel Le Comte
  • Réalisé par Jacqueline Archambault
  • Avec Salvador Dali (peintre, sculpteur, graveur, scénariste, écrivain), Claude This (psychanalyste), Henri Ey (psychiatre), Ljuba (peintre) et Robert Descharnes (photographe, biographe et collaborateur de Salvador Dali)
  • Lectures Jacques Dufilho
  • Nuits Magnétiques – Clés d’un Théâtre-Musée 6/10 : La blessure infinie (1ère diffusion : 13/11/1978)
  • Édition web : Eléonore Lanoë – Documentation Radio France
  • Archives INA/Radio France
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dan 23, l’écograffeur strasbourgeois qui sensibilise
NEXT Abdelmajid Mehdi, une vie misérable… et un triomphe au Palais de Tokyo