« L’Atelier rouge », de Matisse, le trésor mal-aimé devenu trésor est de retour à Paris

« L’Atelier rouge », de Matisse, le trésor mal-aimé devenu trésor est de retour à Paris
« L’Atelier rouge », de Matisse, le trésor mal-aimé devenu trésor est de retour à Paris
A la Fondation Louis Vuitton, les œuvres qui entouraient le tableau de Matisse sont disposées de part et d’autre du tableau L’Atelier rouge.
François Bouchon / Le Figaro

REVUE – La Fondation Louis Vuitton invite le public à rendre visite au peintre vénéré de l’art moderne. Et donne, à travers la confrontation entre œuvre et sujets, une leçon de peinture.

Matisse en 1911, c’est le Matisse qu’aime Sergueï Chtchoukine (1854-1936), ce collectionneur légendaire pour qui il avait créé Danse en 1909. La Fondation Louis Vuitton a réuni, à Paris en 2016-2017, puis à Moscou au musée Pouchkine en 2019, les deux volets de sa collection visionnaire d’art français du début du XXe siècle.e siècle, séparé par la Révolution et le stalinisme. Un chapitre passé concernant les relations entre la France et la Russie.

Matisse en 1911 est L’Atelier Rouge, son chef-d’œuvre absolu dont l’apparente simplicité, le regard intime porté par le peintre sur son atelier d’Issy-les-Moulineaux et sur les petits personnages de ses créations, déconcertèrent son époque. A commencer par son commanditaire, Sergueï Chtchoukine lui-même, son premier mécène, qui ne comprenait pas la beauté radicale du tableau malgré son œil avant-gardiste, préféra L’atelier rose et a refusé L’Atelier Rouge amené par Matisse à Moscou pour l’aménagement du palais Troubetskoï, le laissant désemparé…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus ?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tarascon-sur-Ariège. Les membres du club photo Objectifs 09 exposent au centre multimédia
NEXT L’Italie confisque la statue grecque de Lysippe du musée Getty de Los Angeles