La collection d’Yvon Lambert au Mucem de Marseille, une odyssée provençale

La collection d’Yvon Lambert au Mucem de Marseille, une odyssée provençale
Descriptive text here
Yvon Lambert s’est immergé avec délice dans les réserves phénoménales du Mucem et n’a cessé d’enrichir le spectacle, jusqu’au dernier moment.
LAURENT LECAT/Mucem 2024

REPORTAGE – De Basquiat à Édith Piaf, de Boltanski aux ex-voto, le musée marseillais confronte ses arts populaires à cette légende de l’art contemporain.

Envoyé spécial à Marseille

Yvon Lambert, 88 ans et figure d’un éternel jeune homme, est désormais une Source d’origine. Il consacre la valeur d’un artiste, même un peu oublié par les modes successives du marché, comme le démontre le premier prix BNP Paribas Banque Privée décerné, lors de la dernière édition d’Art Paris, à son artiste, Nathalie du Pasquier, l’une des rares femmes du groupe Memphis, dont elle est également l’un des membres fondateurs. Bien avant ce sacre, Nathalie du Pasquier avait été invitée à travailler comme peintre et architecte dans ces « Passions partagées, la collection Lambert au Mucem », créant une cabane à la géométrie multicolore et picturale qui abrite l’art dans les chapelles des artistes, de Matisse. au plus évangélique à Sol LeWitt (Projet de chapelle du chemin de croix à Vence1994, gouache sur carton plume, 34 × 39 cm), d’Othoniel à Richard Barry, de Jean-Charles Blais à Niele Toroni.

Le plus parisien des Provençaux a officiellement fermé sa galerie du Marais…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 81% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV EN IMAGES – Au Louvre, « La Liberté guidant le peuple » fait peau neuve et retrouve ses couleurs d’antan
NEXT une exposition centrale mixte – .