Un Imoca carbone déclassé d’Airbus, conçu par le cabinet VPLP de Vannes

Un Imoca carbone déclassé d’Airbus, conçu par le cabinet VPLP de Vannes
Un Imoca carbone déclassé d’Airbus, conçu par le cabinet VPLP de Vannes

Le cabinet d’architecte naval VPLP, qui fête cette année ses 40 ans, a changé d’équipage. Les deux fondateurs, Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot Prévost, ont cédé leurs parts à six associés désormais aux commandes : Quentin Lucet, Xavier Guilbaud, Xavier Guisnel, Antoine Lauriot-Prévost, Simon Watin et Mathias Maurios. Ils dirigent une équipe de 35 collaborateurs répartis sur trois sites : 18 à Vannes, dix à Paris et six à Nantes.

Cette armada d’architectes navals travaille sur de nouveaux bateaux, notamment sur l’Imoca d’Armel Tripon qui prendra le départ du prochain Vendée Globe. “Les p’tits doudous”, c’est son nom

, sera le premier bateau fabriqué à 70 % à partir de carbone déclassé d’Airbus, autrement dit de chutes de carbone non utilisées pour la fabrication d’avions. Tout sauf un détail… « Parce que depuis trois ans, nous calculons l’empreinte carbone des bateaux neufs », explique Quentin Lucet. Construit à Nantes, l’Imoca sera mis à l’eau au printemps ou à l’été 2024.

VPLP travaille également sur un projet de monocoque à foils de 85 pieds destiné à naviguer principalement en Méditerranée. Quant au Sun Fast 30, il a été lancé en juillet 2023 et est destiné aux écoles de voile de course au large.

Le Gunboat, inspiré des bateaux de course

Parmi les nouveautés, on retrouve également le 70 pieds Gunboat, présenté pour la première fois au salon nautique de Düsseldorf début 2023. Son ADN : un mélange de croisière et de course. Un beau catamaran de régate sportif pouvant naviguer sur une coque et aller jusqu’à 25 nœuds. A confier uniquement à des équipages plutôt professionnels.

Conçu à Vannes, ce Gunboat, petit frère de 68 et 80 pieds, est très inspiré des technologies des trimarans de course, notamment dans la forme des coques et des safrans à plans porteurs en fibre de carbone, il est construit à La Grande Motte.

Lagoon 60 : grand confort à bord

L’autre joyau sorti des planches à dessin de VPLP Paris s’appelle Lagoon 60. Révélé au salon nautique de Cannes en septembre 2023, ce catamaran de luxe construit par Bénéteau en Vendée, sera mis à l’eau en fin d’année. année. « C’est un navire de croisière confortable et haut de gamme destiné davantage à la Méditerranée et aux Antilles », précise Quentin Lucet. Il peut atteindre une vitesse de 10 à 12 nœuds et son poids est de 32 tonnes.

Les architectes navals ont optimisé la circulation sur le bateau avec un maximum de fluidité entre l’intérieur et l’extérieur. Le premier niveau accueille le carré, spacieux et largement ouvert sur la mer, et le cockpit panoramique. Au deuxième niveau, le flybridge accueille l’espace de pilotage et un espace détente. Quatre cabines très confortables sont réparties dans deux coques. Un bateau magnifique qui ne déparerait pas à Antibes ou à Cannes !

* Les P’tits doudous est une association de soignants engagés auprès des enfants opérés.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Musée du Film Kawakita : Chantal Stoman : Ōmecitta – .